Abbé Thierry Jean Désiré GAMPENE

Le drapeau burkinabè a encore flotté au firmament du mat des mérites. Après Hugues Fabrice Zango recordman du triple saut à Clermont-Ferrand en France le 16 janvier 2021, voilà qu’un autre compatriote l’abbé Thierry Jean-Désiré Gampene gravit les marches de l’honneur en recevant une distinction académique au Sénégal. Il a été sacré 1er des premiers de son Ecole. Ce jeune prêtre de l’archidiocèse de Ouagadougou a été ordonné en 2002 et depuis octobre 2018, il étudie à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) à l’Ecole de Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes de Dakar (EBAD). La formation professionnelle dure jusqu’au master en  bibliothéconomie, archives et documentation.

Le jeudi 14 janvier 2021, l’abbé Thierry a reçu une distinction de l’université Cheikh Anta Diop, à l’occasion de l’Amphi de rentrée 2020-2021, une cérémonie  qui consacre les meilleurs étudiants des 12 Facultés et Grandes Ecoles de l’UCAD. Depuis sa première année de licence, l’abbé Thierry a toujours présenté la meilleure moyenne de sa classe et de l’institut EBAD. L’année 2019-2020 a été particulièrement difficile avec l’avènement du covid19 qui a perturbé les cours dans toutes les Facultés et l’EBAD fait exception parce qu’elle a une longue expérience dans la formation distancielle. L’Ecole a donc su tirer son épingle du jeu grâce à son enseignement  qui allie efficacement présentiel et distanciel. La cérémonie du 14 janvier est en fait une première, en passe de devenir un rituel annuel, ainsi en a décidé le maître des lieux, le recteur de l’UCAD. Celui-ci, tout en récompensant les étudiants pour leur mérite, a profité de l’occasion, pour promouvoir justement en ces temps de covid19, l’enseignement présentiel et distanciel. Sacré 1er des 1er, cela signifie selon l’abbé Thierry qu’au nombre des premiers, il a, lui, présenté la plus forte moyenne de l’Ecole, soit 16,86.

Le jeune prête qui a été envoyé en étude à Dakar pour les besoins de l’église qui un grand conservatoire d’archives.  L’abbé Thierry ne compte pas s’arrêter en si bon chemin car après son master qu’il termine cette année, il nourrit des ambitions louables pour la suite de ses études. Son désir, approfondir ses capacités en bibliothéconomie, aux métiers du livre (édition, librairie, imprimerie) et en muséologie. Un paquet de capacités qui embrasse la gestion du livre et du patrimoine.

L’abbé Thierry Jean-Désiré  présentera sa récompense ce jeudi 28 janvier 2021, à son excellence monsieur Jacob Ouédraogo,  ambassadeur du Burkina à Dakar. Cette récompense, il la dédie à ses supérieures hiérarchique et à son pays le Burkina.

Le Courrier du Faso
Correspondance particulière du Sénégal.

2 thoughts on “ Un étudiant burkinabè 1er des premiers au Sénégal”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *