Au Burkina, on se déplace surtout par la route, le mode de déplacement par excellence.

Depuisson avènement au pouvoir en 2015, le Président Roch Marc Christian Kabore a fait de la route son cheval de bataille. Il s’est ainsi engagé sur la voie des grands chantiers de bitume ou de dessertes rurales à travers tout le pays. Il est vrai que sans moyens de communication routiers adéquats, il va sans dire qu’il est difficile de favoriser les échanges économiques et la mobilité, en somme, la libre circulation des personnes et des biens susceptibles de libérer le potentiel économique des Burkinabè.

Ainsi entre 2016 à 2019, le gouvernement de Christophe Dabire a porté à 771 kilomètres la longueur totale des routes bitumées ou ayant reçu un entretien. Pour 2020, l’objectif est d’engager la réalisation de 614 km. Au cours de la même période, sur 2323 km de pistes rurales dont les travaux ont été engagés, 1928 sont achevés.

Sur les 15 projets routiers que le Président Roch Marc Christian Kabore s’était engagé à réaliser d’ici la fin de son quinquennat, soit un total de 2042 km de routes à bitumées, plus de la moitié est soit réalisée ou en chantier.
La RN22 à savoir la route nationale Ouagadougou-kongoussi fait partie des projets routiers que le chef de l’État s’était engagé à réaliser. Ce lundi 15 mars 2021, monsieur Bulldozer à fait un déplacement le long de la RN22 pour juger de la qualité des travaux et de leur état d’avancement. Pour Éric Bougouma, il y a rien à dire, les travaux sont d’une « très grande qualité ».

Lancés il y a exactement un an, le 3 mars 2020, par le Premier ministre Christophe Dabire, les travaux de réhabilitation et de renforcement de la RN22 avancent très bien à précisé le ministre des Infrastructures, malgré les difficultés de démarrage.
D’un coût de 10,9 milliards de francs CFA, les travaux sont exécutés par la société SOROUBAT, sous le contrôle de Africa Engeniering, de la DGER, et du LNBTP.

Jules Ouedraogo
Le Courrier du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *