Kogl-weogo
Le chef Kogl-wéogo de Bogandé par ailleurs élu consulaire de la province de la Gnagna Daouda Djagnoabouga Hanro a été assassiné dans la soirée du 22 octobre 2020 par des individus armés non identifiés, a-t-on appris de sources locales.
Selon ces sources locales, l’infortuné « a été abattu, à bout portant, dans son véhicule, alors qu’il avait quitté son commerce pour se rendre à son domicile ».
La mort de M. Hanro est un coup dur pour la province de la Gnagna. Car, selon ses proches, le quinquagénaire et ses hommes étaient très engagés dans le processus de sécurisation de la localité.
Au lendemain de l’assassinat de Daouda Hanro, des sous sections des kogl-wéogo de la province ont rallié Bogandé, ce vendredi, pour faire le deuil de leur chef. Une situation qui, à entendre certains kolgweogo, joints au téléphone, ne saurait ébranler le moral de la troupe.
En sa qualité d’élu consulaire et d’opérateur économique influent, l’homme a été décoré en 2018. Il était le propriétaire des hôtels Hanro I et Hanro II de Bogandé. Il laisse derrière lui quatre veuves et plusieurs enfants inconsolables.
BS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *