Le président réélu Roch Marc Kaboré en compagnie de son épouse, de Me Sankara de l’APMP et Bala Sakandé du MPP

La soirée de ce jeudi 26 novembre 2020 a réuni des centaines de militants et sympathisants du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) autour du président réélu Roch Marc Christian Kaboré au siège national de campagne dudit parti sis au quartier Nionsin de Ouagadougou. Il s’agissait de célébrer la nuit électorale; activité qui faisait suite à la proclamation des résultats provisoires par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Le président réélu a fait une déclaration au cours de cette soirée de célébration de son parti ; en voici la teneur:

Peuple du Burkina Faso ; Chers compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur ; Autorités coutumières et religieuses ; Militantes, Militants et sympathisants ; Electrices et électeurs du Burkina Faso. C’est avec des sentiments d’humilité et de reconnaissance que j’accueille les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 novembre courant qui ont été publiés par la CENI. Merci à toutes celles et à tous ceux qui, dès le premier tour ont exprimé leur confiance renouvelée à ma personne, l’élection présidentielle étant par essence la rencontre d’un homme et de son peuple. Cette victoire, au-delà de la joie légitime qu’elle procure nous confère une très grande responsabilité ; celle de servir l’ensemble des Burkinabè et d’assurer une prospérité réelle pour tous.

Chers Compatriotes; Chers militantes et militants

Cette élection est historique à plus d’un titre. D’abord, parce qu’elle consacre l’ancrage de la démocratie à travers l’organisation réussie et successive, depuis 2015 de deux scrutins présidentiels et législatifs. Ensuite, par la tenue exemplaire de la campagne électorale, âprement disputée, dans la paix et le respect des règles qui consolident le socle de notre démocratie. Enfin, par la participation, pour la première fois dans l’histoire de notre pays, de la diaspora pour le choix du Président Faso. Je n’oublie pas les électeurs qui ont fait un choix différent. J’entends leurs préoccupations et leurs critiques. Je m’engage à prendre en compte leurs attentes. Je serai le président de tous les burkinabè sans exclusive, dans un esprit de service, de respect et de tolérance. Nous venons de montrer à la face de l’Afrique et du monde, à travers cette élection conduite sans violence, et de manière républicaine, que le peuple burkinabè fait preuve de maturité, de de résilience et d’amour pour la patrie.

Je voudrais également rendre un hommage particulier aux autres candidats de cette élection qui n’ont ménagé aucun effort pour aller à la rencontre de notre peuple sur l’ensemble du territoire. Dans l’intérêt supérieur de la Nation, je voudrais rassurer les uns et les autres que je resterai ouvert à toutes leurs contributions pour un Burkina de sécurité, réconcilié et de développement en faveur de tous les burkinabè. Je suis profondément attaché à la concertation et au dialogue permanent pour affronter ensemble les défis majeurs qui se dressent devant nous et qui demeurent mes priorités absolues. Ce sont : la sécurité et la paix pour le développement harmonieux de notre pays ; la réconciliation nationale et la cohésion sociale ; la prospérité continue du peuple burkinabè. Notre classe politique a le devoir de donner le bon exemple, pour le salut du Burkina Faso et des générations futures.

Peuple du Burkina Faso; Chers compatriotes; Militantes et militants

Un vent d’espoir souffle aujourd’hui sur notre pays. Nous devons plus que jamais faire bloc, comme un seul homme, pour la mise en œuvre de mon prochain programme quinquennal. Je voudrais saisir cette occasion pour féliciter la commission électorale nationale indépendante pour l’énorme travail d’organisation abattu dans un contexte sécuritaire difficile, malgré les insuffisances çà et là qui ne remettent pas en cause la crédibilité du scrutin.

A tous les acteurs du processus électoral, notamment le Conseil constitutionnel, le Conseil supérieur de la Communication, la Commission nationale des Droits Humains, les observateurs, médias nationaux et internationaux, j’adresse mes remerciements pour leur parfaite implication dans le succès du processus. Il me plait de rendre hommage à nos Forces de Défense et de Sécurité, qui ont œuvré avec efficacité à la sécurisation des élections. Je salue également, la remarquable contribution des Volontaires pour la Défense de la Patrie tout au long du processus électoral. Ma reconnaissance va aussi, à toutes les autres structures mobilisées à cette occasion. La place de choix que le Burkina Faso a réussi à occuper sur le continent et dans le monde, doit être consolidée, car, nous devons faire de notre pays une Nation de paix, d’opportunités et de développement. C’est le lieu pour moi de saluer la Communauté des partenaires au développement du Burkina Faso pour son soutien constant. Cette coopération sera renforcée dans le respect de la souveraineté et des intérêts nationaux du peuple burkinabè.

Je ne saurais terminer sans remercier les autorités coutumières et religieuses pour leurs constantes prières en faveur de la paix au Burkina Faso.

Peuple du Burkina Faso; Chers compatriotes; Militantes et militants

Incontestablement, une nouvelle page s’ouvre pour notre pays et je tiens à saluer le travail extraordinaire abattu par le MPP, l’APMP, et les partis alliés sous le leadership dynamique du Directeur National de Campagne, Monsieur Simon Compaoré. A chacune et à chacun de vous, je tiens à adresser mes félicitations et mes remerciements pour votre investissement individuel et collectif et la parfaite maitrise de toutes les activités de campagne. Merci à tous les artistes, musiciens, techniciens qui nous ont accompagnés tout au long de cette campagne.

Félicitations à tous, MERCI pour votre mobilisation, pour votre travail, votre confiance, votre soutien et votre patriotisme.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso
Je vous remercie

Roch Marc Christian KABORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *