Marigot KOU

Le conseil régional des Hauts-Bassins a pour ambition faire de la gestion rationnelle des ressources hydriques une réalité dans cette région. Dans ce cadre il avait initié en décembre 2019 l’étude pour la conception d’une stratégie opérationnelle de protection et de gestion de la ressource en eau de la région. Une étude menée par l’agence régionale avec l’appui de ses chercheurs. Ce jeudi 22 Octobre, face aux différents acteurs, les chercheurs ont présenté les résultats de leur étude pour validation.

Le conseil régional des Hauts Bassins a diligenté en 2019, une étude axée sur la vallée du Kou. Une étude menée par l’Agence régionale de Développement (ARD). Une année après, il est question pour l’ARD de présenter aux différentes parties prenantes, les conclusions des recherches et analyses menées sur le terrain.

« Les premières activités qui ont été menées c’était notamment un diagnostic qui devait par la suite faire des propositions de stratégies de résorption des difficultés constatées sur le terrain.  Nous sommes donc ici pour valider ces propositions, pour trouver des sources de financement en vue de résoudre un tant soit peu les problèmes d’approvisionnement en eau potable de la région des Haut-Bassins. » s’exprime Dramane OUATTARA, directeur de l’agence régionale de développement (ARD).

Pour ce travail de restitution, les experts disposent d’une journée. Une restitution qui doit être suivie d’échanges afin d’enrichir le document final. Un document qui se veut substantiel pour la suite des travaux.

« Le document présente trois volets : un volet institutionnel, un volet gouvernance et un dernier technique. Nous verrons ensemble comment axioner les acteurs, que chacun prenne ses responsabilités. Nous procéderons cas par cas, face à chaque insuffisance notée, nous verrons ce qui peut être proposé comme solution afin de changer la satiation » explique Simane KAKOU, expert principal de l’étude.

Le conseil régional des Hauts Bassins fonde beaucoup d’espoir sur ce document. Un document qui doit mettre en place une stratégie opérationnelle de protection et de gestion des ressources en eau de la région.

Karim CISSE

Le Courrier du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *