Salitas FC (Coupe CAF) et Rahimo FC (Ligue des champions) les deux représentants burkinabè en campagne africaine, qui croisent respectivement Ashanti Gold SC d’Obuasi du Ghana et Enyimba IFC du Nigeria sont confiants quant à de bons résultats ce dimanche.

Les deux équipes répètent les gammes depuis plus de deux semaines pour ne pas faillir à leurs objectifs. Salitas jouera au Len Clay Stadium d’Obuasi (Ghana) pendant que Rahimo recevra Enyimba au stade du 4 Août de Ouagadougou.

« Les préparatifs vont bien parce que l’infirmerie n’est pas chargée » s’est prononcé d’entrée, l’entraineur de Salitas, Ladji Coulibaly, précisant que « depuis trois semaines de cela nous préparions cette campagne africaine ».

Coach Coulibaly et son équipe qui avaient déjà atteint la phase de poule de cette même compétition, il y a deux saisons de cela, veulent mieux faire cette année. « Notre objectif est la campagne africaine. Les jeunes se sont vraiment mis sérieusement au travail. Avec la grâce de Dieu on fera un bon résultat au Ghana », dit-il.

Deux joueurs de Salitas, notamment Boissy Olivier et Mansour Kane ont évolué à Accra Lion (Ghana) et pourraient être un avantage pour les Colombes de Ouaga 2000, mais pour le coach Coulibaly « ces deux joueurs ont plus joué dans les centres que dans les clubs ».

Le maître à penser de Salitas qui veut rééditer l’exploit de 2018, va beaucoup plus miser sur l’expérience de certains cadres de son équipe pour atteindre ses objectifs.

« Bon nombre de nos joueurs ont joué en campagne africaine, notamment la coupe CAF. Avec leur expérience et leur motivation on fera un bon résultat. Le bon résultat c’est de gagner ou de faire un match nul pour reprendre les choses ici à Ouagadougou au match retour », a-t-il souligné.

Le club bobolais de Rahimo qui a installé son quartier général au stade du 4 Août de Ouagadougou, travaille d’arrache-pied pour être au top dimanche. Tout comme Salitas, Rahimo a promis un bon résultat.

La saison dernière, Rahimo FC avait été éliminé au tour préliminaire par la même équipe d’Enyimba (1-0 à Ouaga pour Rahimo à l’aller et 5-0 au retour pour Enyimba), pendant que Salitas n’avait pas réussi à passer cette étape devant la formation béninoise de l’ASPAC.

Le président de la Fédération burkinabè de football Lazare Banssé a rendu visite à ces deux équipes pour les encourager à mouiller le maillot pour le bonheur du football burkinabè. Il a remis à chaque club une enveloppe de 2 millions de FCFA et un lot de ballons.

Le Courrier du Faso
BS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *