Feue Scholastique Kompaore décédée le 25 décembre 2020. Elle fut coordinatrice du projet entre 1972 à 1976.

7 mars 1976-7 mars 2021.
Cela fait exactement 45 ans que s’est produit le drame qui a endeuillé le Burkina et qui, a l’époque avait marqué les esprits.

Le7 mars 1976 en effet, une trentaine de femmes quittent Kongoussi pour Ouagadougou. Elles venaient gaiement dans la capitale pour prendre part à la deuxième journée internationale de la femme. À 40 km de leur point de départ, le car, qui les transportait tomba du pont qui enjambe le fleuve Nakembe. Le bilan est très lourd. Seules quatre femmes échappent à la mort. Les autres dont une femme en grosse, certaines avec leurs nourrissons dans les bras périrent brûlées ou asphyxiées. Elles étaient au nombre de 26 dont quatre nourrissons.
Ces femmes faisaient partie des auditrices bénéficières du projet » Haute-Volta- UNESCO, d’égalité d’accès des femmes et des jeunes filles à l’éducation ».
Jamais ces femmes n’ont été l’objet d’une commémoration nationale alors qu’elles sont des héroïnes de la lutte contre l’analphabétisme dans notre pays. Ce sont elles en fait qui ont expérimenté avant l’heure, la mise en œuvre du concept » genre et inclusion » à l’école et la promotion de l’éducation des jeunes filles et des femmes au Burkina.
La mémoire collective ne doit pas oublier que quelque chose de positif s’est passé au Burkina, il y a de cela une cinquantaine d’années et il est important et utile de porter ce fait historique à la connaissance du reste du monde et d’inscrire l’œuvre de ces femmes sur la liste du patrimoine immatériel national.
Il faut noter que le projet en question intéressait trois continents. Le Népal en Asie, le Chili en Amérique du Sud, la Haute-Volta en Afrique. Pour la Haute-Volta, trois régions furent choisies pour tenter l’expérience. Il s’agissait de Po,de Banfora et de Kongoussi.
En ce jour tristement mémorable, ayons pour ces femmes une pensée pieuse.

Jules OUEDRAOGO
Le Courrier du Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *