Dr Arsène KAGAMBEGA édifie les participants à la conférence sur les symptômes, précautions et traitements du cancer du sein

L’association  Zéro cancer féminin a initié une grande conférence de sensibilisation sur le cancer du sein auprès de la population ce samedi 17 octobre  2020 à Ouagadougou. Cette conférence s’inscrit dans le cadre de son programme d’activité du mois d’octobre consacré à la lutte contre le cancer du sein. Avec le soutien de la marraine, Mme Emma KANTIONO, directrice générale de ESSAKANE SOLARla conférence a été animée par Dr Arsène KAGAMBEGA, oncologue médical; Dr Carine BAGRE/ ATTIOU, cancérologue chirurgicale, Coach Fatim Touré et Mme Carole KEYANFE fondatrice de l’Association Second Life.

 

Sidiyané Suzanne Présidente de Zéro cancer au féminin, conférence cancer du sein
Sidiyané Suzanne, Présidente de
Zéro cancer au féminin

«Le cancer lorsqu’il est détecté de façon précoce, il y’a de très fortes  chances de guérison. Malheureusement, nous entendons très souvent Cancer égale à mort. Je peux également vous dire que paludisme égale à mort, diabète égale à mort. Toutes les maladies, lorsqu’elles ne sont pas bien traitées, lorsqu’elles ne sont pas diagnostiquées à temps, le risque que l’on en meurt est très élevé. » a expliqué la présidente de   Zéro cancer au féminin, Sidiyané Suzanne

Le cancer de sein n’est pas une fatalité, il peut bien se guérir lorsqu’il est détecté très tôt. D’où la nécessité de cette conférence qui permet aux différents participants de déconstruire les préjugés liés au cancer, spécifiquement au cancer de sein mais aussi et surtout d’avoir les vraies informations.

 

Symptômes, précautions et traitements

Ainsi, le Dr Arsène KAGAMBEGA a donné une communication sur les symptômes, les précautions et les traitements du cancer de sein.  Il ressort de son intervention qu’il est possible que le cancer du sein ne cause aucun signe ni symptôme aux tout premiers stades de la maladie. Les symptômes apparaissent quand la tumeur au sein est suffisamment grosse pour qu’on sente la masse au toucher ou quand le cancer s’est propagé aux tissus et organes voisins. De façon pratique, les symptômes du cancer du sein peuvent être la masse à l’aisselle (creux axillaire), le changement de la taille ou de la forme du sein, les changements mamelonnaires, comme un mamelon qui commence soudainement à pointer vers l’intérieur (mamelon inversé), l’écoulement du mamelon sans qu’on le comprime ou qui est teinté de sang. En outre des signes et symptômes tardifs se manifestent quand la masse cancéreuse grossit ou se propage à d’autres parties du corps, dont d’autres organes. Interviens une douleur osseuse, la perte de poids, les nausées, la perte d’appétit, l’essoufflement, la toux, les maux de tête, la vision double, faiblesse musculaire…

Dr Arsène KAGAMBEGA conférence cancer du sein
Dr Arsène KAGAMBEGA

En ce qui concerne les précautions, les bonnes habitudes de vie (exercice physique, saine alimentation comprenant suffisamment de légumes et de fruits, arrêt du tabagisme, consommation d’alcool modérée, etc.) et le maintien d’un poids santé contribuent à réduire le risque de plusieurs types de cancers, incluant le cancer du sein.

Lorsque vous êtes atteinte de cancer du sein, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Ce plan se basera sur votre santé et des renseignements spécifiques sur le cancer en considération les éléments tels que le stade du cancer, la ménopause, le statut des récepteurs hormonaux du cancer, le risque de réapparition, ou récidive, du cancer (pour les cancers de stade précoce), votre état de santé global. L’on distingue plusieurs traitements pour le cancer du sein.

La Chirurgie

La plupart des femmes atteintes du cancer du sein auront une chirurgie. La chirurgie du cancer du sein comporte la chirurgie mammaire conservatrice, la mastectomie et les chirurgies des ganglions lymphatiques.

La Radiothérapie

Lors de la radiothérapie externe, on a recours à un appareil pour diriger la radiation à travers la peau vers la tumeur et le tissu qui l’entoure. On administre presque toujours une radiothérapie après une chirurgie mammaire conservatrice. Dans certains cas, on peut l’administrer après une mastectomie. On y a aussi recours pour traiter un cancer du sein qui s’est propagé aux os, aux poumons ou au cerveau.

L’Hormonothérapie

On administre souvent une hormonothérapie pour traiter le cancer du sein dont les récepteurs hormonaux sont positifs. Les femmes post ménopausées reçoivent des médicaments hormonaux différents de ceux qu’on administre aux femmes pré ménopausées.

La Chimiothérapie

La chimiothérapie est un traitement courant du cancer du sein. On l’administre souvent après la chirurgie d’un cancer du sein précoce afin de réduire le risque de réapparition de la maladie. C’est également le traitement principal du cancer du sein avancé ou métastatique.

 

Dr Carine BAGRE/ ATTIOU conférence cancer du sein
Dr Carine BAGRE/ ATTIOU

Cancer du sein et médecine alternative

A la suite du Dr KAGAMBEGA, Dr Carine BAGRE/ ATTIOU est revenue sur la médecine alternative. Encore appelées,  médecines parallèles, médecines holistiques, médecines naturelles ou médecines douces, il s’agit de médecines non conventionnelles regroupant plusieurs pratiques thérapeutiques dont l’efficacité n’est pas scientifiquement démontrée.  Ce sont entre autre l’hypnose, la sophrologie, (comme l’hypnose, l’ostéopathie, l’homéopathie, la naturopathie ou l’oligothérapie). Pour, Dr Carine BAGRE, ces pratiques peuvent être complémentaires à la médecine conventionnelle mais jamais elles ne peuvent se substituer à elle. Elle déplore par ailleurs l’attitude de certains pratiquants qui délocalisent des malades.

Estime de soi

Coach Fatim Touré conférence cancer du sein
Coach Fatim Touré

Le  combat dans tous les domaines de la vie, y compris la maladie est avant tout psychologique. Et Coach Fatim Touré est venue rappeler cela aux participants. Elle a entretenu l’assistance sur l’estime de soi. Pour elle, l’estime de soi passe par la confiance en soi et se cultive au quotidien par de petites actions. Pour atteindre l’estime de soi, il faut d’abord apprendre à mieux se connaître, identifier ses forces, ses atouts de même que ses faiblesses et ses peurs et les accepter. Il faut ensuite valoriser ses forces et travailler à améliorer ses faiblesses. Il faut également rester authentique, savoir s’affirmer et dire non quand il le faut. Il faut enfin apprendre à se faire plaisir soi-même.

 

Les prothèses mammaires

Mme Carole KEYANFE conférence cancer du sein
Mme Carole KEYANFE

La dernière intervention a concerné les prothèses mammaires. Mme Carole KEYANFE fondatrice de l’Association Second Life a présenté les différents types de prothèses mammaires. Elle a également procédé à un don d’une dizaine de prothèses à l’association  Zéro cancer féminin.

Des témoignages plein d’enseignement et d’émotions de personnes atteintes de cancer du sein ont mis fin à la conférence.

 

Le Courrier du Faso

Rahim OUEDRAOGO 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *